La saison des Matrus 20|21

La mia strada

Cie En bonne compagnie

Mercredi 28 octobre, 15h
Centre culturel de La Ricamarie

Voyage musical
À partir de 5 ans
– Durée : 50 min
Pour son nouveau spectacle, Carlo Bondi nous invite à partager le temps d’un mercredi d’automne en famille ses souvenirs d’enfance avec une innocence qui nous est si familière . Sans nostalgie, plein de malice, tout simplement.
Et nous voilà dans les couleurs, les douceurs, les silences et le vent. Embarqués dans ce fragment de terre . Nous voilà sous le soleil, dans le parfum des blés coupés, fouettés par la chaleur qui gorge les vieilles pierres emplies de secrets. Étonnés par la profondeur de la nuit, sa solitude et la sourde présence du volcan . Car ici comme ailleurs, ce qui est familier un instant peut nous porter si vite à l’inquiétude. Des ombres qui s’étirent, la mer déchaînée, le glissement de la lune, l’abandon du sommeil transportent vers d’autres sensations… Qui se jouent de la peur, du désir, de la joie et font le mystère de la vie.La mia strada nous invite à feuilleter l’album vivant de l’enfance . De l’enfant qui observe et se nourrit de chaque souffle de la nature. Comme un impressionniste. À petites touches. À petits pas. À petits sauts
Comme gambadant dans un souvenir doux doux doux que l’on ne cesse de vouloir prolonger.

Mise en scène : Stéphane Raveyre
Comédien et auteur : Carlo Bondi
Musicien compositeur : Grégoire Béranger

Production : En bonne compagnie

Info, réservation et billetterie : 04 77 80 30 59
Tarif unique : 7,00€

La saison des Matrus 20|21

La mia strada

Cie En bonne compagnie

Du Sam. 17 au Mer. 15 octobre, 15h
Chok Théâtre, Saint-Étienne

Voyage musical
À partir de 5 ans
– Durée : 50 min
Pour son nouveau spectacle, Carlo Bondi nous invite à partager le temps d’un mercredi d’automne en famille ses souvenirs d’enfance avec une innocence qui nous est si familière . Sans nostalgie, plein de malice, tout simplement.
Et nous voilà dans les couleurs, les douceurs, les silences et le vent. Embarqués dans ce fragment de terre . Nous voilà sous le soleil, dans le parfum des blés coupés, fouettés par la chaleur qui gorge les vieilles pierres emplies de secrets. Étonnés par la profondeur de la nuit, sa solitude et la sourde présence du volcan . Car ici comme ailleurs, ce qui est familier un instant peut nous porter si vite à l’inquiétude. Des ombres qui s’étirent, la mer déchaînée, le glissement de la lune, l’abandon du sommeil transportent vers d’autres sensations… Qui se jouent de la peur, du désir, de la joie et font le mystère de la vie.La mia strada nous invite à feuilleter l’album vivant de l’enfance . De l’enfant qui observe et se nourrit de chaque souffle de la nature. Comme un impressionniste. À petites touches. À petits pas. À petits sauts
Comme gambadant dans un souvenir doux doux doux que l’on ne cesse de vouloir prolonger.

Mise en scène : Stéphane Raveyre
Comédien et auteur : Carlo Bondi
Musicien compositeur : Grégoire Béranger

Production : Cie En bonne compagnie

Info, réservation et billetterie : 04 77 25 39 32
TR : 6,00€ | PT : 8,00€

La saison des Matrus 20|21

La mia strada

Cie En bonne compagnie

Mercredi 20 janvier, 15h
Centre culturel le Sou, La Talaudière

Voyage musical
À partir de 5 ans
– Durée : 50 min
Pour son nouveau spectacle, Carlo Bondi nous invite à partager le temps d’un mercredi d’automne en famille ses souvenirs d’enfance avec une innocence qui nous est si familière . Sans nostalgie, plein de malice, tout simplement.
Et nous voilà dans les couleurs, les douceurs, les silences et le vent. Embarqués dans ce fragment de terre . Nous voilà sous le soleil, dans le parfum des blés coupés, fouettés par la chaleur qui gorge les vieilles pierres emplies de secrets. Étonnés par la profondeur de la nuit, sa solitude et la sourde présence du volcan . Car ici comme ailleurs, ce qui est familier un instant peut nous porter si vite à l’inquiétude. Des ombres qui s’étirent, la mer déchaînée, le glissement de la lune, l’abandon du sommeil transportent vers d’autres sensations… Qui se jouent de la peur, du désir, de la joie et font le mystère de la vie.La mia strada nous invite à feuilleter l’album vivant de l’enfance . De l’enfant qui observe et se nourrit de chaque souffle de la nature. Comme un impressionniste. À petites touches. À petits pas. À petits sauts
Comme gambadant dans un souvenir doux doux doux que l’on ne cesse de vouloir prolonger.

Mise en scène : Stéphane Raveyre
Comédien et auteur : Carlo Bondi
Musicien compositeur : Grégoire Béranger

Production : Cie En bonne compagnie

Info, réservation et billetterie : 04 77 53 03 37
Tarif unique : 7,00€

La saison des Matrus 20|21

Noir sur blanc

Zèbre à trois

Mercredi 3 février, 15h30
Théâtre des Pénitents, Montbrison

Concert
À partir de 7 ans
– Durée : 1h00

À l’heure où l’on s’écrit du bout des pouces, à l’heure de l’immédiateté absolue, les Zèbres à Trois chantent l’écrit, de sa forme la plus ancienn à la plus moderne. S’écrire, s’envoyer des lettres, correspondre… Et si ce temps-là avait beaucoup de choses à nous apprendre ?
Dans ce nouveau spectacle, pensé comme un jeu, il est question de lettres : qui écrit à qui ? Qui lit qui ? Et pourquoi ?! On n’aurait pas plus vite fait de se téléphoner ?!!!
Alors ?… On s’écrit ?!

Paroles, musique, chant, guitare : Hervé Peyrard
Percussions, voix : Ludovic Chamblas 
Contrebasse, basse, voix : Laurent Chieze 
Dessins : Sylvain Lubac 
Lumières : Julie Berthon 
Son : Agop Djevahirdjian 

Info, réservation et billetterie : 04 77 96 08 69
TR : Entre 5,00 et 10,40€ | PT : 13,00€

La saison des Matrus 20|21

La petite fille qui disait non

Théâtre des îlets – CDN de Montluçon

Mercredi 24 et Vendredi 27 janvier, 19h
Salle Jean Dasté
La Comédie de Saint-Étienne

Théâtre
À partir de 8 ans
– Durée : 1h
15
L’autrice et metteuse en scène Carole Thibaut propose avec La Petite Fille qui disait non une étonnante relecture du Petit Chaperon rouge.
À la croisée de la fable et du théâtre, cette création explore les rapports qu’une petite fille, Marie, entretient avec sa mère (infirmière de son état, qu’on devine très occupée) et sa grand-mère qui habite de l’autre côté de la cité. Pour rendre visite à son aïeule, Marie doit emprunter un chemin bien précis qui contourne les dangers. Jusqu’au jour où…
Après s’être beaucoup intéressée à l’adolescence et à la violence dans l’éducation, Carole Thibaut se penche sur la transmission transgénérationnelle. Tout en questionnant les concepts de désobéissance et d’émancipation, elle interroge les rites de passages de l’enfance à l’âge adulte.
Avec une grande perspicacité, elle révèle combien les voies de l’affirmation de soi sont souvent tortueuses et malaisées en un conte initiatique qui est aussi une grande et très belle histoire d’amour.

Création : Carole Thibaut
Avec : Yann Mercier, Marie Rousselle-Olivier, Hélène Seretti
Scénographie : Camille Alain-Dulondel
Lumières : Yoann Tivoli
Création sonore : Margaux Robin
Création vidéo : Vincent Boujon
Costumes : Elisabeth Dordevic

Production : Théâtre des Ilets – CDN Montluçon, Région Auvergne-Rhône-Alpes
Coproduction : Théâtre d’Ivry Antoine Vitez
En partenariat avec le GEIQ théâtre

Info, réservation et billetterie : 04 77 25 14 14
Tarifs : de 5,00€ à 23,00€

La saison des Matrus 20|21

Bijou, bijou, te réveille pas surtout

Cie Pour ainsi dire

Mercredi 10 mars, 19h
Samedi 13 mars, 17h30
La Comédie de Saint-Étienne
Salle Jean Dasté

Théâtre
À partir de 9 ans
– Durée : 1h
00
C’est l’histoire d’un spectacle qui commence par les saluts. Dans l’ivresse des applaudissements un jeune homme s’étourdit, tombe épuisé sur la scène et s’endort.
La Compagnie Pour ainsi dire revient à La Comédie avec ce dernier opus du duo Philippe Dorin  et Sylviane Fortuny. Il y est question de tempêtes intérieures que nous traversons lors de notre adolescence. Aux agitations de cet âge trouble répond un état d’hibernation et d’éveil endormi. Nous suivons le garçon dans la forêt inextricable du sommeil, où des figures du conte et du théâtre viennent le visiter afin qu’à son réveil, il puisse revenir sur la scène de la vie.
À travers l’histoire d’un spectacle en train de s’écrire, c’est leur histoire du théâtre que Sylviane Fortuny et Philippe Dorin aimeraient raconter, nourrie de leurs souvenirs de spectateur.rice.s et de leur parcours de compagnie.

Texte : Philippe Dorin
Mise en scène et scénographie : Sylviane Fortuny
Avec : Jean-Louis Fayollet, Déborah Marique, Catherine Pavet, Johann Weber, distribution en cours…
Lumières : Kelig Le Bars
Costumes : Sabine Siegwalt
Musique : Catherine Pavet

Production : Cie Pour ainsi dire
Coproductions : Théâtre de la Cité – CDN Toulouse ; Théâtre Gérard Philippe – CDN Saint Denis ; Théâtre des bergeries, Noisy le sec ; Maison des Arts, Créteil ; Les 3T, scène conventionnée Châtellerault ; Théâtre des 4 saisons, Gradignan.

Info, réservation et billetterie : 04 77 25 14 14
Tarifs : De 5,00€ à 23,00€

La saison des Matrus 20|21

Helen K

La Comédie de Saint-Étienne

Vendredi 12 mars, 19h
Théâtre du Parc, Andrézieux-Bouthéon

Théâtre et danse
À partir de 8 ans
– Durée : 55 min

Comment une fillette rendue aveugle, sourde et muette par la scarlatine, a-t-elle pu devenir une universitaire reconnue, figure de la lutte pour le droit de vote des femmes dans l’Amérique du début du siècle ? C’est cette histoire vraie, fascinante, que nous raconte Elsa Imbert dans ce spectacle résolument optimiste, qui mêle habilement danse et théâtre. La metteuse en scène, associée à La Comédie de Saint-Étienne, s’est emparée de la rencontre entre Helen Keller et une autre jeune fille à peine plus âgée qu’elle, Annie, devenue son éducatrice et son amie. Faisant preuve d’une détermination sans faille et d’un profond respect pour sa jeune élève qui la conduit à refuser tout apitoiement, Annie parvient à sortir Helen des ténèbres et à la faire progresser toujours plus, jusqu’à parler…
La belle trouvaille d’Elsa Imbert a été de confier le rôle d’Helen à une danseuse, dont la performance au plateau est impressionnante. Entourée de deux comédiens, ils donnent vie à cette histoire, dans laquelle les adultes comme les plus jeunes trouveront de quoi s’émerveiller, et qui invite chacun à croire en ses possibilités.

Texte et mise en scène : Elsa Imbert
Chorégraphie et collaboration artistique : Cécile Laloy
Avec : Leïla Ka, Maybie Vareilles, Stéphane Piveteau
Scénographie : Adeline Caron
Création musicale : Patrick De Oliveira
Lumière : Aurélien Guettard
Costumes : Ouria Dahmani-Khouhli
Régie générale : Norbert Pontier ou Pierre Lemerle
Conseillère en langue des signes : Emmanuelle Keruzoré
Décor et costumes : Ateliers de La Comédie de Saint-Étienne

Production : La Comédie de Saint-Étienne – CDN
Soutien : DIESE # Auvergne-Rhône-Alpes (dispositif d’insertion de L’École de la Comédie de Saint-Étienne)

Info, réservation et billetterie : 04 77 36 26 00
TR : 8,00€ | TP : 13,00€

La saison des Matrus 20|21

Les 3 cochons (et le dernier des loups)

Frédéric Chevaux & Jean-Luc Revol

Mercredi 10 mars, 18h30
Théâtre de Roanne

Théâtre
À partir de 7 ans
– Durée : 1h10

Jean-Thierry, Jean-Michel et Jean-René, trois frères Cochons en âge de quitter le foyer familial, partent découvrir le monde. Chacun décide de gérer cette nouvelle liberté comme il le souhaite, jusqu’à l’arrivée du Loup qui va leur causer bien des soucis.
Mais ce Loup est-il vraiment le méchant de l’histoire ?
Saviez-vous qu’en réalité les ancêtres Cochons avaient envahi le territoire des Loups, il y a fort longtemps, d’où le désir de vengeance et de justice du dernier d’entre eux ?

Avec : Olivier Breitman, Nicolas Gaspar, Cédric Joulie, José Antonio Pereira
Assistant à la mise en scène : Sébastien Fèvre
Lumières : Denis Koransky
Costumes : Pascale Bordet, assistée de Solenne Laffitte
Créateur sonore : Bernard Vallery
Scénographie : Emmanuel Laborde
Masques : Daniel Cendron
Régie générale : Gilles Gaudet
Régie son : Camille Audergon, Vincent Chabot (en alternance)

Production déléguée : Théâtre du Caramel Fou, La Maison/Nevers – Scène conventionnée Art en territoire en préfiguration
Coproductions : La Maison/Nevers – Scène conventionnée Art en territoire en préfiguration, Conseil Départemental de la Nièvre, Conseil Régional de Bourgogne-Franche-Comté, Nevers Agglomération
Avec le soutien de l’Adami et de la Spedidam

Info, réservation et billetterie : 04 77 71 05 68
Billetterie en ligne
TR : 6,00€ | TP : 9,00€

La saison des Matrus 20|21

Poucet pour les grands

Travelling Théâtre

Dimanche 21 mars, 17h
Espace culturel La Buire, L’Horme

Théâtre
À partir de 7 ans
– Durée : 1h00

Tout le monde connaît l’histoire de Poucet. Dans ce conte, chacun se souvient de Poucet dans la maison de l’Ogre et de ses malheureuses filles qui finissent par se faire égorger par leur père au milieu de la nuit. Poucet, pour les grands s’inspire de ce moment précis.
La pièce regarde cet épisode du conte du côté des ogresses ; d’une ogresse en particulier qui ne mange pas de viande et qui passe ses journées à lire des livres : une ogresse résiliente en quelque sorte ! Et lorsqu’elle rencontre Poucet qui s’approche de sa maison, comme elle a beaucoup lu… elle connaît son histoire… elle sait ce qui va lui arriver au milieu de la nuit !
Poucet, pour les grands nous parle de la possibilité pour chacun d’échapper à son destin. Elle nous parle aussi de pères « dont on ne sait pas tout » et de mamans soumises ou complices… et surtout de petites filles qui tracent leur chemin au milieu de tout ça, pour grandir et réussir, tout de même, à s’envoler.

Texte et mise en scène : Gilles Granouillet
Avec : Heidi Becker Babel, Adeline Benamara, Grégoire Blanchon et Clémentine Lebocey
Lumière : Jérôme Aubert
Costumes : Stéphanie Lhopital
Musique : Léopoldine Hummel

Info, réservation et billetterie : 04 77 19 18 27
Tarif unique : 6,00€

La saison des Matrus 20|21

Papa sur la lune

Cie Cœur d’Art & Co

Mercredi 31 mars, 15h
Maison de la Culture Le Corbusier,
Firminy

Aventure sonore et musicale
À partir de 3 ans
– Durée : 20 min

Aujourd’hui, Mona va chez son papa, sur la Lune. « Dépêchons-nous. Papa va t’attendre », dit Maman. C’est un peu loin, le voyage demande une certaine organisation, mais maintenant Mona est rodée. Fusée, vaisseau et capsule attendent dans le jardin. C’est parti !
Après un trajet magique dans l’espace, Mona alunit et se jette dans les bras de son père. Ils observent les étoiles à la lunette astronomique, récoltent des pierres de Lune, mais aussi mangent, jouent et dorment, comme sur la Terre. C’est peut-être un peu fatigant, mais ça vaut la peine d’avoir deux maisons.

Texte : D’après l’album d’Adrien Albert
Voix : Dominique Chénet, Patrice Lattanzi
Musique : Dominique Lentin

Soutenu par la Ville de Saint-Étienne et le Département de la Loire.

Info, réservation et billetterie : 04 77 10 07 77 ou 04 77 39 28 18
TR : 7,00€ | TP : 9,00€
TR (résident) : 5,00€ | TP (résident) : 7,00€