La saison des créations 19/20

Codebreakers

Cie Vladimir Steyaert

Jeudi 28 mai à 20h00
Vendredi 29 mai à 20h00
Centre Culturel de La Ricamarie

Théâtre
A partir de 13 ans
- Durée : 1h40

Codebreakers est une pièce qui essaye de répondre à cette question : comment la société considère-t-elle ses visionnaires et en quoi ces destins racontent-ils quelque chose de l’époque dans laquelle nous vivons ?
Dans cette nouvelle création, il croise le destin de quatre personnalités qui, en leurs temps et dans leurs domaines respectifs, ont su briser les règles pour éclairer notre monde. Cohabitent au plateau, le philosophe Giordano Bruno (1548-1600), la sculptrice Camille Claudel (1864- 1948), le mathématicien et cryptologue Alan Turing (1912-1954) et enfin Chelsea Manning, l’ex-analyste du renseignement américain, qui a fait fuiter des milliers de documents classés secret-défense en 2010.
Codebreakers aborde une multitude de sujets passionnants qui dialoguent avec notre époque ; la notion d’héritage collectif, l’importance de la reconnaissance, les violences de l’enfermement, la douleur d’une sexualité entravée.

Mise en scène et écriture : Vladimir Steyaert
Stagiaire à la mise en scène : Clémentine Vincent
Avec : Maïanne Barthès : Camille Claudel, Christophe Brault, Giordano Bruno, Vincent Hennebicq, Alan Turing, Fançois Sauveur, Bradley/Chelsea Manning
Scénographie et costumes : Rudy Sabounghi
Lumières : Yann Loric
Création vidéo : Vladimir Steyaert assisté de Camille Sanchez
Création sonore : Jean-Christophe Murat
Recherches dramaturgiques : Charles-Eric PetitProduction Compagnie Vladimir Steyaert
Photo : © Laetitia Paillé
Création Studio : Théâtre National Wallonie-Bruxelles
Coproduction : Théâtre National Wallonie-Bruxelles ; Central-La Louvière Avec le soutien de la Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon, de la Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon, de la Ville de Saint-Étienne et du Département de la Loire.

Info/Réservation/Billetterie : 04 77 80 30 59

Retour page saison des Créations

La saison des créations 19/20

Macbeth Hotel

Cie Halte

Jeudi 14 mai à 20h30
Maison de la Culture Le Corbusier, Firminy

Théâtre musical
A partir de 13 ans
- Durée : 1h30

Début des années 1900, Une équipe de tournage se retrouve dans un hôtel perdu en plein hiver et en pleine tempête. Ils doivent, dans une course contre la montre, mettre en boîte une adaptation de Macbeth pour le cinéma. Mais dans ce huis-clos, très vite, les choses dérapent ! Mégalomanie des acteurs, folie du réalisateur, mutinerie de la technique, isolement du groupe, production au bord de la faillite,... À l'image de cette pièce dite « maudite », le film ne verra finalement jamais le jour.
À travers cette mise en abîme (cinéma / théâtre), dans laquelle on ne perdra pourtant rien du déroulé original de Macbeth, l'angoisse et le burlesque se côtoient dévoilant ainsi une bien triste nature humaine avide de pouvoir, de reconnaissance et perdant toute notion de la réalité.
Macbeth Hôtel est une pièce dans la tourmente emmenée également en chanson et musique par huit comédiens-musiciens-chanteurs fabriquant leur théâtre à vue et à la manière des artisans de Shakespeare.

D’après Macbeth de William Shakespeare
Adaptation, texte, musique et mis en scène : Grégoire Béranger
Comédiens-chanteurs : Barbara Galtier, Raphaël Fernandez, Pierre-Yves Bernard, Carlo Bondi, Aurélie-Nadia Pirrera, Jean Adam, Aurélie Sivaciyan et Grégoire Béranger
Marimba, samples : Jean Adam
Claviers, grosse caisse, claquettes, percussions : Aurélie-Nadia Pirrera, Aurélie Sivaciyan et Grégoire Béranger
Assistant à la mise en scène : Christophe Noël
Création et régie lumière : Elsa Jabrin
Création et régie Son : Colin Gagnaire
Scénographie : Caroline Oriot
Administration : Béatrice Barthélémy
Copyright de la photo : Elsa Jabrin
Production : Compagnie Halte, Coproduction : Théâtre de L’Échappé (Sorbiers),  Opéra de Saint-Étienne
Résidence de création : La Buire de L'Horme, La Trame de St-Jean-Bonnefonds et l'Opéra de Saint-Étienne.
La compagnie Halte est subventionnée par La Région Auvergne-Rhône-Alpes, la Loire – le Département et la ville de St Étienne.

 

Info/Réservation/Billetterie : 04 77 10 07 77 / 04 77 39 28 18

Retour page saison des Créations

La saison des créations 19/20

Projet Rimbaud

Théâtre de l’Incendie

Vendredi 10 avril à 20h00
Centre Culturel de La Ricamarie

Théâtre
A partir de 14 ans
- Durée : 1h

Promis à Dieu, un jeune séminariste sent naître en lui le double feu du désir et de la poésie. Alors commence un jeu vertigineux, le dialogue avec l’autre en soi, avec les autres en chacun de nous.
Dans une brûlante confidence, il nous dévoile son projet inouï : changer le langage, les relations, les opinions, les perceptions, l’amour... bref, la vie !
Maxime Dambrin, acteur singulier et puissant, gourmand de mots et de sensations, incarne cet éveil, ce manifeste, debout au centre d’un printemps violent, avec l’ambition de métamorphoser l’enfer en illumination.
Les textes de Rimbaud sont d’une incroyable modernité. Il parle de femmes, de la domination des hommes... C’était il y a 150 ans. Rien n’est plus concret que la poésie. Il sait nommer les choses. Il sait mettre des mots sur nos émotions.
Avec ce projet Rimbaud, notre cerveau est tout d’un coup troublé et surtout rafraîchi. La drôlerie en prime

D’après l'œuvre d’Arthur Rimbaud
Adaptation et mise en scène : Laurent Fréchuret
Avec : Maxime Dambrin (jeu) et une musicienne (en cours)
Photo : © Emile Zeizig 

Info/Réservation/Billetterie : 04 77 80 30 59

Retour page saison des Créations

La saison des créations 19/20

La bêtise

Cie AOI

Mardi 7 avril à 14h00 et 20h00
Théâtre de Roanne

Théâtre
A partir de 12 ans
- Durée : environ 1h20

La metteuse en scène Cécile Vernet et l’auteur Simon Grangeat s’interrogent
sur le déclin de nos capacités intellectuelles !
De ce constat relayé récemment par moult documentaires s’appuyant sur
des études scientifiques ils tirent une comédie à la fois légère et grinçante. Par le biais de l’absurde et de la loufoquerie, ils nous projettent dans un futur imaginaire. L’humanité s’y partage désormais en deux sous-espèces : la première, immortelle, couplée à tout un attirail bio-technologique, augmentée physiquement et psychiquement et donc forcément dominante ; la seconde, misérablement naturelle, à l’espérance de vie ridicule et bornée aux seules capacités d’un cerveau animal et d’un corps faillible, absolument dominée.
De leur confrontation, naît une nouvelle lutte des classes, réjouissante parce que forcément excessive et décapante. On rit tout en se demandant s’il ne s’agit pas déjà d’un portrait grimaçant de notre présent...

Texte : Simon Grangeat
Mise en scène : Cécile Vernet
Avec : Adeline Benamara, Pierre-Yves Grange-Bernard*, Elsa Verdon*
Son : Simon Chomel
Lumière : François-Xavier Lemaitre
Scénographie : Julie Laborde et Julien Leonhardt
Costumes : Hélène Lequertier
Construction décor : Ateliers de La Comédie de Saint-Étienne
Régie Générale : Pierre Lemerle
Photo : © Cécile vernet

Info/Réservation/Billetterie : 04 77 71 05 68

Retour page saison des Créations

* issus de L’Ecole de la Comédie

La saison des créations 19/20

Une opérette à Ravensbrück

Cie Nosferatu

Vendredi 3 avril à 20h30
Espace culturel La Buire, L'Horme

Théâtre musical
A partir de 14 ans
- Durée : 1h20

Résister en écrivant, chanter à la barbe des geôliers nazis pour défendre sa dignité, c’est le moyen qu’a trouvé Germaine Tillion pour survivre au camp de Ravensbrück en 1944.

Ce texte dépeint de façon inattendue l’enfer du camp : il met en scène, à la façon d’un music-hall, les déportées de Ravensbrück. Hymne à la vie, joyeux, cette opérette alterne scènes jouées et chantées, chants populaires et classiques d’avant guerre. Longtemps, Tillion refuse sa publication.
Qui pourrait comprendre comment des déportées ont pu rire des atrocités qu’elles subissaient ?

Au-delà du registre comique, le texte nous permet de découvrir des éléments concrets du quotidien du camp et donne de la chair à la réalité historique.

Avec cette Opérette à Ravensbrück, la compagnie Nosferatu est fidèle au travail déjà entamé avec ses dernières créations du cycle "femmes : histoire intime, histoire collective" (Darling, À plates coutures, Et soudain dans la tourmente) : du théâtre musical exigeant par le fond et qui confronte avec brio
sa forme divertissante à des sujets de société.
Germaine Tillion fait partie des quatre Résistants ayant rejoint le Panthéon le 27 mai 2015.

D’après Le Verfügbar aux enfers de Germaine Tillion
Mise en scène : Claudine Van Beneden
Avec : Solène Angenoli, Angeline Bouille, Isabelle Desmeros, Barbara Galtier, Claudine Van Beneden et Raphaël Fernandez
Arrangements musicaux : Grégoire Béranger et Jean Adam
Musicien : Grégoire Béranger
Scénographie : Blandine Vieillot
Costume : Marie Ampe
Création lumière : Hervé Bontemps
Chorégraphie : Jérémy Pappalardo

Photo : © Cédric Rouillat
Une production compagnie Nosferatu | coproduction Centre culturel de La Ricamarie, La Machinerie-Vénissieux, La 2deuche-Lempdes ; avec le soutien du Département de la Haute-Loire, Région Auvergne-Rhône-Alpes, DRAC Auvergne-Rhône-Alpes.

Info/Réservation/Billetterie : 04 77 19 18 27

Retour page saison des Créations

La saison des créations 19/20

Tapanak

Canticum Novum

Jeudi 2 avril à 10h00 et 18h30
Théâtre de Roanne

Théâtre musical
A partir de 7 ans
- Durée : 1h

Musiques médiévales d’Europe orientale et création vidéo en images découpée.
Comme une arche accueillant la diversité de nos cultures, de nos instruments, de nos mélodies et de nos tempéraments, Tapanak, la nouvelle création de Canticum Novum, nous emporte sur les versants du mont Ararat, où il y a bien longtemps, une arche s’est échouée. Les naufragés nous racontent alors leur nouvelle terre d’accueil. Ce conte musical étoffé par uien création vidéo nous invite à découvrir le répertoire des mélodies de ces terres d’échange à la confluence entre l’Orient et l’Occident, à travers l’exploration des musiques savantes et populaires d’Arménie, des Balkans et du Proche Orient de la fin du moyen âge.
Tapanak signifie l’arche en arménien.

Emmanuel Bardon : chant
Aliocha Regnard : nyckelharpa et fidula
Valérie Dulac: vièles
Spyros Halaris : kanun, luth et chant
Gwénaël Bihan : flûtes à bec
Henri-Charles Caget : percussions
Comédienne : Marijke Bedleem
Écriture : Julien Tauber
Création Vidéo et scénographie: La Louce (Marine Delcroix et Vincent Rubin)
Création Lumière : Remy Fonferrie
Photo : © Marine Delcroix


Info/Réservation/Billetterie : 04 77 71 05 68

Retour page saison des Créations

La saison des créations 19/20

Quelques jours dans la vie de Tomas Kuzar

Cie De l’âme à la vague

Jeudi 12 mars à 20h00
Vendredi 13 mars à 20h00
Dimanche 15 mars à 16h30
Lundi 16 mars à 19h30
Théâtre Le Verso, Saint-Étienne

Théâtre militant
A partir de 15 ans
- Durée : 1h30

Quelques jours dans la vie de Tomas Kusar est le quatorzième ouvrage d’Antoine Choplin. Auteur dont la sincérité n’a d’égale que la sensibilité, ses romans tentent souvent de peindre l’héroïsme des humbles qui sont des coups de pinceaux, quoique majeurs, souvent oubliés du grand tableau de l’Histoire humaine.
Dans ce roman, cet attachement transparaît dans le personnage de Tomas, simple cheminot de ville tchèque de Trutnov. Le poète qui s’ignore enchaîne les journées de labeur en s’égarant souvent dans la photographie de l’écorce des arbres accompagnée du chant des oiseaux.
Nous sommes dans les années 70, et le cheminot va rencontrer celui qui n’était pas encore le futur Président de la République tchèque, mais d’abord un dramaturge et metteur en scène, Vaclav Havel.

D’après Antoine Choplin
Adaptation : Grégory Bonnefont et Noël Faure
Interprétation : Grégory Bonnefont et Noël Faure
Photo : © Steve Ollagnier
Coproduction : Théâtre le Verso

Info/Réservation/Billetterie : 04 77 47 01 31 / isabelle-leverso@wanadoo.fr / travellingtheatreleverso.fr

Retour page saison des Créations

La saison des créations 19/20

Petit boulot pour vieux clown

Cie Argranol

Jeudi 12 mars à 20h00
Vendredi 13 mars à 20h00
Chok Théâtre, Saint-Étienne

Théâtre
A partir de 13 ans
- Durée : environ 1h10

Le hasard réuni à nouveau Peppino, Nicollo et Filippa, trois clowns, anciens amis et complices de pistes, qui répondent à une même annonce d’offre d’emploi. Trio à succès dans le temps passé, ils connaissent tous les trois une fin de parcours peu glorieuse.
Nous les retrouvons dans une sorte de non-lieu, une antichambre avec une grande porte au milieu, dans laquelle ils attendent patiemment d’être reçus pour une audition. Sans travail, sans cirque, ils s’accrochent à leurs souvenirs poussiéreux du temps d’avant, des vieilles paillettes et des numéros d’autrefois un peu démodés. Mais le temps passe et on ne vient toujours pas les chercher... Le long temps d’attente de cette mystérieuse audition fait vite passer la joie et les émotions des retrouvailles et laisse progressivement place à l’angoisse, puis à la panique, car il n’y a qu’une place, alors qu’ils sont trois à vouloir décrocher ce job de la dernière chance !

Texte de Matei Visniec
Adaptation et mise en scène : Olga Chakhparonova
Avec : Serge Pillot, Michel Laforest et Olga Chakhparonova
Création lumières : Georges Antoine Labaye
Photos, vidéos : Pierre Philippe Toufektchan
Constitution de l’équipe en cours
Photo : © DR

Info/Réservation/Billetterie : 04 77 25 39 32 / www.choktheatre.com

Retour page saison des Créations

La saison des créations 19/20

Révolte

Compagnie de la Commune-Béatrice Bompas

Mardi 10 mars à 20h30
Espace culturel La Buire, L'Horme

Théâtre
A partir de 15 ans
- Durée : 1h15

Rien n’est sérieux dans cette pièce, sauf la pensée qu’Alice Birch distille, à savoir qu’il est temps de reconsidérer les rapports homme / femme. Communication, sexualité, paternalisme, revendications… Tant de questions se posent quant à l’égalité, ou plutôt à l’inégalité des salaires, des postes et de la considération…. Alice Birch ne répond pas à ces questions, mais elle en pose d’autres, moins évidentes, plus dérangeantes, inattendues.

Revolt. She said. Revolt again est une réponse radicale et pleine d’humour à l’affirmation de l’historienne américaine Lauerl Thatcher Ulrich selon laquelle "les femmes bien élevées marquent rarement l’histoire"... d’où l’injonction à faire la révolution ! Le texte sera primé de prix britanniques prestigieux.

Les cinq comédiens de la compagnie de la Commune se prêtent au jeu des répliques assassines, ils ne vont pas raconter une histoire mais manipuler un kaléidoscope de situations, état des lieux absurde de l’incompréhension entre les sexes : c’est grinçant, c’est choquant et c’est drôle.

Et si le féminin d’un seul coup s’affranchissait des règles établies ?

Texte : Alice Birch
Traduction : Sarah Vermande - L’auteure est représentée par Renauld & Richardson pour les pays de langue française en accord avec United Agents London
Mise en scène : Béatrice Bompas
Création lumières: Serge Lattanzi
Scénographie: Julie Laborde
Avec : Josiane Carle, David Fernandez, Marie Forissier, Stéphane Kordylas, Margot Segreto
Subventionné par la ville de Saint-Etienne et le Conseil départemental de la Loire.

Info/Réservation/Billetterie : 04 77 19 18 27

Retour page saison des Créations

La saison des créations 19/20

Au fond de la grange

Cie La soupe aux étoiles

Vendredi 6 mars à 15h00
Espace culturel La Buire, L'Horme

Conte musical
A partir de 6 ans
- Durée : 50 min

En vacances à la campagne chez son pépé, un p'tit gars de la ville découvre un matin que la petite souris a emporté toutes ses dents !! Pour les retrouver débute alors une folle journée d'aventures abritées par une vieille machine agricole rouillée qui repose au fond de la grange du pépé : un engin magique et étrange composé d'instruments et d'objets sonores.
A chaque aventure, sa rencontre contée ! Et nos deux artistes conteurs-chanteurs-musiciens-bruiteurs nous emmèneront de contrées en contrées, des ambiances chaleureuses d'Amérique du Sud, aux atmosphères mystérieuses d'Europe de l'Est et d'Afrique du Nord, en passant par du rock, du hip-hop et des compositions originales.
Un conte joyeux où l'on apprend la débrouillardise et la malice, porté par deux artistes capables de nous emmener au bout du monde !

De et avec : Delphine Genin et Sylvain Michel
Création lumière : Olivier Richard
Scénographie : Emmanuel Brouallier
photo : © DR

 

Info/Réservation/Billetterie : 04 77 19 18 27

Retour page saison des Matrus